Le quartier de la Kreuzmatt à Kehl

La Kreuzmatt, d’une garnison à un quartier d’habitat populaire

Dans le quartier résidentiel de « Kreuzmatt », des bâtiments résidentiels destinés aux membres des forces armées françaises ainsi qu’un jardin d’enfants et une école primaire ont été construits à la fin des années 50. Dans les 24 immeubles qui ont été construits à l’époque, il y a environ 420 appartements.
Après le retrait des forces françaises dans les années 1990, la société municipale du logement a acheté 23 immeubles d’habitation pour offrir des logements à prix raisonnable.
Dans le même temps, la vague d’entrée de l’ex-Union soviétique a atteint son apogée, de sorte que dans l’Ortenau des logements supplémentaires étaient nécessaires. Au début, de nombreuses familles d’Aussiedler se sont installées dans les appartements de Kreuzmatt. Peu à peu, des familles issues de l’immigration, des parents isolés et des personnes ayant besoin de logements à loyer modéré, ont rejoint le quartier de Kreuzmatt.
Le quartier est multicolore et riche en enfants. Alors que dans la ville de Kehl, environ 24% des résidents possèdent un passeport étranger, le district de Kreuzmatt en compte 39%.
Ceux-ci proviennent de 47 pays, dont avec 30% la plus grande partie est origine des pays de l’Europe de l’Est, 26% de l’Union européenne, 20% de la Turquie et 14% du Proche-Orient. Les 10% restants sont venus d’Afrique et d’Asie.
Dans la maternelle de Kreuzmatt, environ 95% des enfants sont issus de l’immigration ; dans l’école primaire Josef-Guggenmos, ce sont 80%.
Beaucoup de grandes familles vivent dans le Kreuzmatt. Selon les chiffres de décembre 2016, la proportion d’enfants de moins de sept ans dans le centre-ville est de 7,9% et de 9,3% dans le Kreuzmatt. La proportion du groupe d’âge des 7 à 17 ans est de 14% dans la ville principale et de 16% dans le Kreuzmatt.
De nombreuses familles sont touchées par la pauvreté en raison de leur situation matérielle et sociale. 38% des enfants et adolescents du Kreuzmatt vivent avec des prestations sociales. Cela est particulièrement évident dans le travail quotidien des institutions sociales.
En 2010, le quartier résidentiel a été inclu dans le programme « Soziale Stadt » (comp. « politique de la ville » en France ou « projects urbaines » en Suisse). Depuis lors, la ville de Kehl a reçu 1,6 million d’euros d’aide financière. Ces fonds ont servi à la rénovation et à la reconstruction de la maternelle de Kreuzmatt, dans le complexe du « terrain de jeu des pirates » devant la « Villa RiWa », à la reconstruction de la Beethovenstraße et à la société de construction municipale pour des mesures importantes de modernisation.
Le réaménagement des espaces verts et des places dans le quartier a eu lieu après un large processus de participation, dans lequel des personnes de tous âges et de différentes nations du Kreuzmatt ont pu apporter leurs idées et leurs souhaits.

MARGE-Teilnehmende beim Feldforschungsbesuch in der Kreuzmatt

“Ces cinq dernières années, le quartier s’est beaucoup transformé. Dans le cadre du programme “Ville sociale”, des mesures de modernisation ont été entreprises.”

Dans ce processus, qui a eu lieu entre mars et décembre 2012, les habitants du quartier ont travaillé ensemble avec les employés de l’administration municipale et du bureau de planification, pour mettre en œuvre leurs propositions. Un calendrier a été établi pour déterminer quand mettre en œuvre les nombreuses mesures d’assainissement. En 2014, l’assainissement de la maison où était hébergé le travail du développement communautaire a été approuvé par le conseil local. De 2015 jusqu’en printemps 2016 le bâtiment a été reconstruit, de sorte que depuis lors, des locaux modernes et spacieux sont disponibles. A la « Villa RiWa » appartient également un lieu de réunion avec une grande terrasse, qui peut être loué par les résidents le week-end pour des fêtes privées. Ici différentes offres du développement communautaire doivent également avoir lieu.
A part le développement communautaire, la « Villa RiWA » abrite les structures sociales suivantes : le centre pour femmes et mères, le centre de soins, la conseillère en intégration, le poste de consultation de l’orthopédagogie, l’assistance de l’agent de probation, le centre de prévention de la Croix Rouge, un logement assisté ambulatoire de la Diakonie Kork et une association de nounous.
Au cours de la participation des résidents, le besoin d’un centre de jeunesse pour le quartier, qui avait antérieurement été hébergé dans la « Villa RiWa », a été réclamé. Pour cela, un container indépendant de 80m² a été acheté et un poste de 50% a été créé. À une date ultérieure, ce container sera placé à côté de la cour de l’école primaire. Pour les jeunes, un terrain de mini-foot va aussi être crée à cet endroit. Dans le voisinage immédiat du quartier se trouvent également le service social municipal et le centre de promotion de l’emploi municipal. Toutes les écoles secondaires, la « Werkrealschule » (similaire au collège), la « Realschule » (similaire au collège) et le « Gymnasium » (similaire au lycée) sont accessibles à pied en 5 à 7 minutes.
Le terrain de jeu en face de la « Villa RiWa » a été reconstruit en un terrain de jeu pirate dans le cadre du projet d’assainissement.
Depuis la fin de l’année 2017, l’école élémentaire Josef-Guggenmos est en reconstruction, pour pouvoir offrir un espace adéquat au nombre croissant d’enfants. L’achèvement est prévu pour la fin de 2019. Le processus de participation et le calendrier des mesures d’assainissement peuvent être trouvés dans la documentation « Zukunft Sozialraum Kreuzmatt ». La rénovation progresse régulièrement et les résidents peuvent voir comme le quartier du Kreuzmatt devient de plus en plus beau et vivable d’année en année.

Autres données clés sur la ville de Kehl et le quartier sous : http://www.kehl.de
Documentation « Zukunft Sozialraum Kreuzmatt » sous: http://www.kehl.de/mediastadt/docs/kreuzmatt_bildungskonzept2013.pdf